ar عربية

Qui sommes-nous ? - +

L’Institut Kheireddine est un projet apartisan et à but non lucratif visant à la promotion de la liberté individuelle en Tunisie.

La Tunisie, mosaïque pluriethnique, multiconfessionnelle et essentiellement méditerranéenne, a connu depuis la fondation de Carthage en 814 avant J.-C. des invasions successives qui ont façonné en elle une culture d’ouverture, qui s’est enrichie de mille influence. De ce terreau, a émergé une tradition de liberté.

Les prémices de ce mouvement pour la liberté se trouvaient sans doute déjà dans la pensée du philosophe, historien, sociologue et économiste tunisien Ibn Khaldoun. Mais ce mouvement ne connaîtra son âge d’or qu’au cours du 19e siècle avec le mouvement réformateur dont l’une des figures principales était Kheireddine Pacha. Les réformistes tunisiens vont alors développer une nouvelle philosophie de la liberté qui va bouleverser les conventions dans le monde arabo-musulman. Réunis par un socle de valeurs gravitant autour de la liberté, ils vont œuvrer pour l’émancipation du peuple tunisien, et engager la lutte pour le développement afin de afin de rattraper le retard accumulé face à l’Europe coloniale. Leur philosophie humaniste et libérale conduira à faire de la Tunisie une exception  lorsqu’en 1956, le législateur prendra acte des revendications des réformateurs depuis Kheireddine jusqu’à Tahar Haddad, en adoptant le Code du statut personnel reconnaissant à la femme tunisienne des droits sans équivalent jusqu’à nos jours dans le monde arabe.

Ces valeurs qui font corps avec la Tunisie ne sont pourtant pas un édifice inébranlable. La transition politique et sociétale que nous vivons est une occasion formidable pour consolider les acquis des Tunisiens, mais surtout pour étendre le champ de la liberté déjà menacée.

La mission que s’est donné l’Institut Kheireddine est de perpétuer cette tradition de liberté.

 

Ce article est également disponible en عربية.

Institut Kheireddine © 2012. Tous droits réservés.
Back to TOP