ar عربية

Essai – La machine à tuer de sang-froid : Che Guevara, d’une marque-à-feu du communisme à une marque capitaliste - +

Un essai d’Alvaro Vargas Llosa – Combien de jeunes gens arborent fièrement leur T-shirt « Che » ? Savent-ils au moins qui il était vraiment ? Symbole d’une révolution contre l’oppression, le « Che » n’était-il pas lui-même un oppresseur ? L’idéal communiste romantique peut-il effacer la réalité de la brutalité d’un système et d’un homme ? Dans cet essai percutant, le péruvien Alvaro Vargas Llosa rappelle qui était Che Guevara. Après cette lecture, espérons que davantage de jeunes prendront conscience qu’il n’y a pas de quoi être fier de porter l’effigie d’un bourreau sanguinaire.

Lire l’intégralité de l’essai : Essai – La machine à tuer de sang-froid : Che Guevara, d’une marque-à-feu du communisme à une marque du capitalisme

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

4 réponses à “Essai – La machine à tuer de sang-froid : Che Guevara, d’une marque-à-feu du communisme à une marque capitaliste”

  1. baccara #

    apolitique dites vous ?

    22 mai 2012 à 14 h 28 min Répondre
    • Habib M. Sayah #

      Apartisan et non pas apolitique.

      28 mai 2012 à 20 h 04 min Répondre
  2. […] Bouazizi n’était ni un diplômé-chômeur ni un Che Guevara arabe. N’en déplaise à certains, Bouazizi était un entrepreneur, et même un entrepreneur […]

    17 décembre 2012 à 20 h 23 min Répondre
  3. […] Bouazizi n’était ni un diplômé-chômeur ni un Che Guevara arabe. N’en déplaise à certains, Bouazizi était un entrepreneur, et même un entrepreneur […]

    20 décembre 2012 à 3 h 33 min Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ce que Bouazizi peut nous apprendre sur le redressement de l'économie - 17 décembre 2012

    […] Bouazizi n’était ni un diplômé-chômeur ni un Che Guevara arabe. N’en déplaise à certains, Bouazizi était un entrepreneur, et même un entrepreneur […]

  2. Tunisie : Ce que Bouazizi peut nous apprendre sur le redressement de l’économie | Contrepoints - 20 décembre 2012

    […] Bouazizi n’était ni un diplômé-chômeur ni un Che Guevara arabe. N’en déplaise à certains, Bouazizi était un entrepreneur, et même un entrepreneur […]

Laisser un commentaire

Institut Kheireddine © 2012. Tous droits réservés.
Back to TOP